Une offre de service améliorée pour la clientèle vivant avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA)

14 juillet 2017

Suite au Plan d’action sur le TSA 2017-2022 déposé fin 21 mars 2017, la ministre Lucie Charlebois et la députée de Gatineau, ministre de la Justice et ministre responsable de la région de l’Outaouais, Stéphanie Vallée, ont annoncé des investissements dans la région afin d’améliorer les services aux personnes atteintes de TSA ainsi que leur famille.

Lors du Forum québécois sur le trouble du spectre de l’autisme qui réunissait des experts sur le sujet en février 2016, une liste d’actions prioritaires a été établie afin de mieux répondre aux besoins de la population touchée. Les investissements annoncés permettront notamment :

  • d’éliminer la liste d’attente et d’augmenter ainsi le nombre de familles qui reçoivent du soutien,
  • d’augmenter le nombre d’enfants de moins de 5 ans bénéficiant du programme d’intervention comportementale intensive (ICI) et de services en réadaptation,
  • d’offrir un soutien financier aux organismes communautaires pour offrir répit, dépannage et gardiennage,
  • d’affecter systématiquement un intervenant pivot aux jeunes enfants dès l’accès aux services,
  • et d’assurer une continuité des services à la fin de la scolarisation (21 ans) afin de favoriser l’intégration au travail ou vers d’autres types d’activités.

Lire le communiqué ministériel

Visiter la section du site dédiée aux services offerts à la clientèle vivant avec une déficience intellectuelle et troubles du spectre de l’autisme