Chaleur accablante

Les changements climatiques contribuent à l’augmentation de la fréquence et de l’intensité des épisodes de forte chaleur. De par sa situation géographique, l'Outaouais, et particulièrement les milieux urbains, sont susceptibles de connaître des températures élevées accompagnées de forts taux d'humidité.

Dans le but de protéger la santé de la population de son territoire, la Direction de santé publique du CISSS de l’Outaouais a le mandat d’assurer une vigie saisonnière des conditions météorologiques du 15 mai au 30 septembre. Deux types d’avertissement aident à réaliser cette vigie.

D’abord, un avertissement de chaleur accablante est émis par Environnement Canada à toute la population touchée lorsqu’au Québec (sauf le Nunavik) les prévisions météorologiques annoncent des températures d’au moins 30°C avec un indice humidex de plus de 40 pendant au moins une heure. Ces conditions ne sont toutefois pas suffisantes pour présenter un niveau de risque élevé pour la santé, bien que des mesures de précautions soient à prendre, particulièrement chez les personnes les plus à risque.

En complément aux avertissements de chaleur accablante, les autorités de santé publique du Québec possèdent leur propre système d’avertissement. On parle d’avertissement de chaleur extrême. En Outaouais, un avertissement de chaleur extrême est émis lorsque, sur deux jours consécutifs, les températures sont d’au moins 31°C le jour et 18°C la nuit. Comme de telles températures peuvent augmenter le nombre et la gravité des symptômes, l’émission d’un avertissement de chaleur extrême permet à la population et aux professionnels du réseau de la santé d’être encore plus vigilants.
Afin de prévenir l’apparition de symptômes tels que maux de tête, crampes musculaires, enflure des mains, des pieds et des chevilles, fatigue inhabituelle ou signes de déshydratation, prendre les précautions suivantes :

  • Hydratez-vous.
  • Évitez de consommer des boissons alcoolisées, car l’alcool peut aggraver la déshydratation.
  • Rafraîchissez-vous souvent.
  • Protégez-vous de la chaleur.

En cas de chaleur accablante ou extrême, il est important de surveiller l’état de santé des personnes à risque, particulièrement les bébés et les enfants et de prendre des nouvelles de vos proches, surtout ceux qui sont en perte d’autonomie ou qui vivent seuls.
En cas de malaise, consultez votre professionnel de la santé ou appelez le 811.