Environnement sans fumée

Le CISSS de l’Outaouais est fier de proposer, à compter du 1er juin 2019, un environnement sans fumée pour tous!

Dans le contexte de la Loi concernant la lutte contre le tabagisme, le CISSS de l’Outaouais a mis à jour sa politique sur l’usage du tabac, en vertu de quoi il sera défendu de fumer ou de vapoter dans tous les bâtiments et sur l’ensemble des terrains.

Pourquoi une telle politique?

Avec cette politique, notre établissement répond à sa mission santé, en offrant des environnements intérieurs et extérieurs totalement sans fumée, tant pour les usagers que les visiteurs, les employés et les bénévoles.

Le déploiement de cette politique permet à l’organisation d’être un modèle dans l’amélioration de la santé de la population et contribue à :

  • Promouvoir la santé
  • Réduire l’exposition à la fumée secondaire
  • Prévenir l’initiation au tabagisme
  • Soutenir les fumeurs qui désirent cesser de fumer ou diminuer leur consommation

Est-ce que tous les produits dérivés du tabac sont interdits?

Oui!
La politique sur l’usage du tabac du CISSS de l'Outaouais s’applique au tabac, quelles que soient sa forme et sa présentation, par exemple :

  • cigarettes
  • cigarettes électroniques
  • cigares
  • pipes à tabac
  • cannabis

Logo d'environnement sans fumée.

À voir aussi

Que faire si vous fumez?

Ceux qui souhaitent fumer devront se rendre à l'extérieur des terrains (y compris les stationnements) des diverses installations du CISSS de l'Outaouais. Des cartes d'installations disposant de zones fumeurs seront mises à la disposition du public dès que possible.

Quelles sont les ressources disponibles pour arrêter de fumer?

Nous savons qu'arrêter de fumer est difficile et qu'il est important de soutenir les efforts de ceux qui le souhaitent. Voici quelques ressources disponibles gratuitement :

Autres ressources :

  • Votre pharmacie locale!

    Les pharmaciens peuvent prescrire les médicaments pour contrer les symptômes de sevrage de la nicotine (timbres à la nicotine, gomme, etc.). La plupart sont couverts par les régimes d’assurance-maladie, y compris la RAMQ.