COVID-19

Pour plus d'informations, consultez notre section sur la COVID-19. Des questions ? 1-877-644-4545

Mise à jour : pas de risque à la santé lié aux mortalités de poissons dans les rivières du Lièvre et des Outaouais

16 août 2019

La Direction de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais souhaite informer la population que la cause des récents épisodes de mortalité de poissons dans les rivières du Lièvre et des Outaouais est maintenant connue et ne présente aucun risque pour la santé humaine. En bref, un apport d’air inhabituel et ponctuel dans l’eau a entraîné la mort rapide des poissons qui se trouvaient au pied de la centrale hydroélectrique Masson dans la rivière du Lièvre.

« Après plusieurs interventions sur le terrain et un travail rigoureux de recherche, réalisés par des représentants du Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) avec le soutien du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), Énergie de la Lièvre S.E.C. et Services Énergie Brookfield inc. ont été identifiées comme responsables des épisodes de mortalité de poissons des dernières semaines. En effet, certaines conditions d’opération de la centrale hydroélectrique ont occasionné un phénomène de sursaturation en gaz dissous, causant la mort de nombreux poissons. » (communiqué de presse du MELCC, 15 août 2019)

La DSPU demeure en contact avec le MELCC et le MFFP dans ce dossier. Le MELCC est en contact avec les entreprises concernées et prend les mesures nécessaires afin de suivre étroitement la situation et faire en sorte que les correctifs nécessaires soient apportés.

Revoir les précautions d’usage en lien avec l’eau pour la consommation ou à des fins récréatives :

Rappel DSPU en lien avec utilisation de l’eau pour la consommation ou à des fins récréatives

LinkedIn0