COVID-19

Pour plus d’informations, visitez-le cisss-outaouais.gouv.qc.ca/covid-19

Questions ? 819 644-4545

 

Portrait complet et éclair

La santé publique effectue une  surveillance continue sur ce qui peut améliorer ou nuire à l'état de la santé de la population. 

Des experts examinent notamment les habitudes de vie et d'autres facteurs qui influencent la santé, aussi appelés « déterminants de la santé », que sont par exemple le revenu et la situation sociale, la cohésion du réseau social, la scolarité, l’emploi et l’environnement.

Portrait de santé de la population complet (2011)

Le portrait de santé de la population  est réalisé en vertu de la Loi sur la santé publique.

Portrait « éclair »

Une version résumée produite en 2015 permet de regarder un portrait « éclair » de notre population.

Portrait de santé éclair 

La présentation de résultats comporte des difficultés puisque le découpage des municipalités et des territoires sociosanitaires n’est pas identique à ceux des MRC, les territoires  des anciens CSSS ou anciens districts de CLSC portent le même nom. L’annexe sur la géographie aidera le lecteur à s’y retrouver.

Ce portrait, si ambitieux soit-il, comporte des lacunes dans plusieurs domaines : santé mentale, fonctionnement des réseaux sociaux, liens entre les problèmes et la consommation de services, développement des jeunes enfants, vécu et styles de vie des jeunes, etc. Les portraits de santé que nous produisons au Québec évoluent constamment. Nos outils de mesure continuent à se raffiner et beaucoup de nos besoins d’informations font aujourd’hui l’objet d’ambitieux projets d’enquêtes ou de recherche.

Nous sommes encore beaucoup mieux outillés pour mesurer les conséquences des problèmes (mortalité, hospitalisations, limitations, handicaps, etc.) que pour en mesurer les déterminants. Cependant, nos connaissances progressent et elles sont de plus en plus largement connues et diffusées auprès de la population et des décideurs de la société qui ont le pouvoir de les influencer. Nous savons, maintenant, par exemple, que les maladies chroniques, qui nous coûtent le plus cher autant en quantité et en qualité de vie qu’en soins de santé, trouvent leur origine dès la période fœtale et que leur évolution emprunte une trajectoire qui peut être infléchie dès la tendre enfance. L’épidémie d’obésité en est un exemple particulièrement éloquent.

À vol d’oiseau, les Canadiens, les Québécois et les résidents de l’Outaouais possèdent un des meilleurs états de santé et de bien-être de toute la planète. Sous la loupe cependant, ce Portrait de santé de la population de l’Outaouais vous a révélé, parmi ses aspects positifs, des lacunes, des enjeux et des inégalités entre les territoires. Le réseau de la santé n’est pas le levier le plus important pour améliorer l’état de santé de la population, car il agit en grande partie pour limiter les conséquences des problèmes. C’est par un effort concerté de tous les secteurs de la vie en société que nous pourrons agir sur les déterminants de la santé les plus puissants et continuer à progresser comme région.