Coccinelle asiatique

La coccinelle asiatique est apparue au Québec au milieu des années 1990 et elle s’est répandue dans plusieurs régions.

Les coccinelles ont tendance à se regrouper à l’automne pour trouver un endroit pour passer l’hiver, ciblant en particulier les maisons exposées au soleil et situées près des champs et des terrains boisés. Elles s’y introduiront par les différentes petites ouvertures et fentes. Lorsque présentes en nombre considérable, elles peuvent devenir une grande nuisance pour certains propriétaires.

Les coccinelles asiatiques ont peu d’impact sur la santé. Elles ne transmettent pas de maladie. Toutefois, plusieurs cas d’allergie dont la cause serait cet insecte ont été rapportés dans la littérature. Les symptômes d’allergie peuvent varier, les plus communs étant une rhinoconjonctivite (inflammation des yeux et des muqueuses nasales), une augmentation des symptômes d’asthme ou de l’urticaire. L’allergie se traite de la même façon que toute autre allergie (traitement spécifique selon le ou les symptômes présentés). Se débarrasser de l’allergène est primordial.

En présence de symptômes, il est recommandé de consulter un médecin.

 

Pour en savoir plus

Pour des conseils sur la prévention de l’infestation et la gestion du problème, consultez cette page du site du gouvernement du Canada