Coquerelles (cafards, blattes)

Coquerelles dans le logement

La coquerelle, aussi appelée blatte ou cafard, est un insecte nuisible que l’on peut retrouver dans les logements. Celle la plus courante au Québec est appelée coquerelle germanique, bien que d’autres types puissent être retrouvés dans les habitations.

Elles sont attirées par la chaleur, l’humidité et la nourriture. C’est pourquoi on les retrouve souvent dans les cuisines (derrière les réfrigérateurs ou les cuisinières) ou dans les salles de bain (derrière le lavabo).

Les coquerelles peuvent entrer dans un logement par transport d’un endroit infesté ou par les fissures et les ouvertures près des tuyaux et des fenêtres.

Elles ont tendance à être plus active la nuit que le jour, donc, en apercevoir durant la journée est un indicateur qu’elles sont en grand nombre dans le logement.

Quels sont les risques pour la santé?

Les coquerelles peuvent causer des allergies et déclencher des crises d’asthme. La présence de coquerelles dans un milieu de vie peut aussi être une source de stress pour les occupants.

Comment éviter de les retrouver dans son logement?

  • Inspecter les biens usagés avant de les acheter ou de les ramasser pour détecter la présence de peaux mortes, d’excréments, ou même de coquerelles vivantes ou mortes. Dans un tel cas, ne pas emporter l’article avec soi.
  • Attendre la fin d’une infestation ou inspecter minutieusement les biens avant un transfert d’un logement infesté à un logement non infesté.
  • Colmater les fissures autour des tuyaux et poser des moustiquaires en bon état aux fenêtres.

Comment éliminer les coquerelles une fois rendues dans son logement?

Tout d’abord il est important de garder son logement propre et sec

  • Garder la nourriture, même celle des animaux, dans des contenants hermétiques.
  • Conserver les poubelles dans un contenant fermé.
  • Laver la vaisselle tout de suite après usage. Si ce n’est pas possible, la faire tremper dans de l'eau savonneuse.
  • Ramasser les miettes immédiatement.
  • Passer l’aspirateur dans le logement. Ceci permet d’enlever les miettes et de capturer les coquerelles et leurs œufs s’il y en a. Le sac de l’aspirateur doit être plongé dans de l’eau savonneuse pour tuer les coquerelles. Pour les aspirateurs sans sac, vider le contenu dans un sac poubelle fermé hermétiquement et s’en débarrasser.
  • Nettoyer les endroits sombres ou humides, comme le dessous et le derrière du réfrigérateur et de la cuisinière, et continuer à le faire régulièrement.
  • Réparer le plus vite possible les tuyaux qui fuient.
  • Laisser aérer les salles de bains.

Ensuite, pour capturer les coquerelles, on peut utiliser des pièges collants disponibles en magasin. Il suffit de placer les pièges près des endroits où se cachent le plus souvent les coquerelles, comme sous l’évier, sous le réfrigérateur, sous la cuisinière, dans les coins et dans la salle de bain.

En gardant un logement propre et en utilisant des pièges, la situation devrait se régler. Mais quelques fois, une mesure supplémentaire s’impose : l’utilisation de pesticide. Cependant, utiliser uniquement un pesticide ne donnera pas de bons résultats. Il est donc impératif de respecter aussi les conseils fournis plus haut.

Utilisation de pesticide dans un logement

Une mauvaise utilisation de pesticide peut rendre malade l’utilisateur et les occupants du logement pendant et après l’application. Avant son utilisation :

  • Lire attentivement l’étiquette pour s’assurer que le produit est adapté aux coquerelles et qu’il peut être utilisé à l’intérieur.
  • Suivre attentivement les recommandations d’utilisation fournies par le fabricant.
  • Respecter impérativement le délai de réintégration du logement si le produit l’impose.

Il ne faut jamais appliquer un pesticide directement sur une personne, des vêtements ou de la literie (sauf dans le cas d’insectifuge personnel). Une intoxication par pesticide peut provoquer des symptômes tels que :

  • Maux de tête
  • Irritation de la peau ou des yeux
  • Nausées
  • Étourdissements
  • Fatigue

En cas d’apparition de symptômes ou en cas de doute en lien avec l’utilisation de pesticide, appeler le Centre antipoison du Québec au 1 800 463-5060 ou la ligne Info-santé au 811. Apporter, au besoin, le contenant du produit en cas de consultation auprès d’un professionnel de la santé.

En cas d’infestation répétitive ou de grande ampleur, il faut faire appel à une entreprise spécialisée en extermination et certifiée par le Ministère du développement durable, de l’environnement et de la lutte contre les changements climatiques.

Immeubles à logements multiples

Dans les immeubles à logements multiples, il est courant de voir que des occupants essayent de traiter individuellement la présence de coquerelles. Cette pratique est déconseillée car il peut y avoir un mélange de produits chimiques dans l’immeuble pouvant présenter un risque à la santé. Dans les bâtiments à logements multiples, il faut en parler au propriétaire qui gèrera la problématique dans son ensemble.