Infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS)

De quoi parle-t-on?

Les infections transmissibles sexuellement et par le sang, appelées ITSS, sont causées par des bactéries et des virus.

Ces infections sont très souvent silencieuses. En effet, on peut être infecté par une ITSS sans le savoir et on porte ainsi le microbe sans consulter ni obtenir un traitement adéquat, ce qui peut conduire à des complications. Même si on ne sent pas malade, on peut transmettre le microbe à d’autres personnes.

Toute personne peut contracter une ITSS. Par contre, elles touchent plus particulièrement les adolescents, les jeunes adultes, les jeunes en difficulté, les hommes qui ont des rapports sexuels avec d’autres hommes, les personnes utilisatrices de drogues par injection, les travailleurs du sexe, les populations autochtones, les personnes en provenance de pays où ces infections sont très répandues ainsi que les personnes incarcérées, mais… personne n’est à l’abri!

Obtenir plus d'information sur les ITSS en consultant le site du gouvernement :

Les situations à risque les plus communes se présentent lorsqu'une personne :

  • n’utilise pas le condom lors d’une relation sexuelle
  • a des relations orales-génitales non protégées, c'est-à-dire un contact de la bouche avec les organes génitaux (pénis, vulve, vagin) ou l’anus
  • n’utilise pas le condom durant toute la relation sexuelle
  • n’utilise pas le condom avec tous ses partenaires sexuels
  • a plusieurs partenaires sexuels
  • partage des jouets sexuels qui ont pu être en contact avec des sécrétions ou du sang contaminés
  • partage du matériel d’injection et d’inhalation de drogues, incluant les seringues, les pailles et les pipes à crack
  • se fait tatouer ou percer avec une aiguille déjà utilisée

Il n'y a vraiment qu'une seule façon de vous protéger contre les ITSS : en adoptant des pratiques sexuelles sûres. Cela ne veut pas dire se protéger de temps en temps, ou la plupart du temps... Ça signifie en tout temps.

Saviez-vous que

Pour les femmes enceintes, une ITSS non traitée peut avoir des conséquences graves sur votre grossesse (accouchement prématuré, infection à l’intérieur de l’utérus, etc.) ou sur la santé de votre bébé.

Il est important qu’un dépistage des ITSS soit fait pendant votre grossesse. 

Vous devez donc :

  • Passer des tests de dépistage de ces infections en début de grossesse et par la suite vers la 28e semaine s’il y a des risques
  • Recevoir le traitement et le suivi adéquats si une ITSS est diagnostiquée

Consultez cette page conseils du Portail santé mieux-être