Informations importantes en lien avec les inondations dans la région

7 mai 2017

Compte-tenu des inondations qui sévissent dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais fonctionnera au même rythme que le week-end. Ainsi, les rendez-vous et les soins non-urgents (exemples : chirurgies électives, examens radiologiques, procédures endoscopiques, etc.) aux hôpitaux de Hull et de Gatineau sont annulés ce lundi, de même que les activités des centres de jour, des hôpitaux de jour, les rendez-vous en cliniques externes et aux CLSC pour les secteurs Aylmer-Hull-Gatineau. Les personnes dont le rendez-vous est annulé seront contactées directement par le service concerné afin de replanifier celui-ci en priorité. Également, les services de soutien à domicile seront modulés en fonction des besoins prioritaires et urgents. 

Par ailleurs, afin d’assurer le maintien des soins et services d’urgence, il est important que le personnel du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais se présente au travail. Toutefois, afin de désengorger le plus possible le réseau routier, nous encourageons l’utilisation du transport en commun et du covoiturage. Veuillez noter que la Société de transport de l’Outaouais (STO) a annoncé que le transport sera offert gratuitement à compter du 8 mai et ce, jusqu’à nouvel ordre, en raison des inondations.  

À notre personnel qui se retrouve malheureusement dans les secteurs sinistrés, nous sommes de tout cœur avec vous et nous vous invitons à entrer en communication avec votre supérieur immédiat si vous avez besoin de soutien. Dans ce contexte, en solidarité envers ces personnes, nous invitons le personnel qui offre des disponibilités à répondre promptement aux appels du service de remplacement.  Des messages officiels destinés au personnel sont diffusés au : www.cisss-outaouais.gouv.qc.ca.

La population peut communiquer avec le 811 pour de plus amples renseignements ou pour obtenir du soutien psychosocial. Le CISSS de l’Outaouais s’engage à informer les résidents de la région de façon continue, selon l’évolution de la situation.