COVID-19

Pour plus d'informations, consultez notre section sur la COVID-19. Des questions ? 1-877-644-4545

 

Maison des aînés et maison alternative

Qu’est-ce qu’une maison des aînés et maison alternative?

Les maisons des aînés (MDA) et maisons alternatives (MA) sont des milieux d’hébergement pour les personnes aînées et les personnes avec des besoins spécifiques (adultes présentant une déficience physique, une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme et des besoins importants de soutien quotidien). Ce nouveau type d’hébergement qui rappellera davantage un domicile qu’un lieu d’hospitalisation, favorisera les contacts humains ainsi qu’un mode de vie plus actif, entre autres grâce à un accès à des espaces extérieurs aménagés et à des installations mieux adaptées aux besoins des proches aidants. Ce nouveau modèle d’hébergement sera aussi bénéfique pour le personnel qui travaille dans ces milieux, et contribuera à l’attractivité et à la rétention de cette main-d’œuvre.

Concept

  • Milieu de vie axé sur les besoins des résidents et de leurs proches
  • Approche architecturale centrée sur la dimension humaine : les maisons des aînés et maisons alternatives seront des micro-milieux de 12 résidents autour d’espaces communs.
  • Chaque micro-milieu ou maisonnée aura 12 chambres individuelles climatisées avec toilettes et douche adaptées ainsi qu’une abondante fenestration
  • L’environnement physique sera évolutif et adapté aux besoins physiques et psychologiques des résidents
  • Une ouverture sur l’extérieur avec un espace jardin.
  • Apparence résidentielle
  • Utilisation de la technologie
  • Approche humaniste où on reconnait l’unicité du résident.
  • Milieu ouvert à tous et imbriquée dans la communauté environnante.
  • L’inclusion, la participation sociale et le maintien des capacités sont favorisées.

Clientèle

  • Les maisons des aînés accueilleront des personnes aînées en très grande perte d'autonomie et qui, dans une proportion d’environ 80 %, présentent des troubles neurocognitifs majeurs.
  • Les maisons alternatives accueilleront des adultes présentant une déficience physique, une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme et des besoins importants de soutien quotidien.

 

Bulletins d'information

Infolettre MDAA_mai22

Projets de maisons des aînés et maisons alternatives en Outaouais

Projet de la MDA-MA sur le boulevard Lionel-Émond :

60 places pour les personnes aînées et 12 places pour les personnes avec des besoins spécifiques.

Les travaux progressent selon l’échéancier prescrit. Les bases de la fondation seront érigées au cours des prochaines semaines, afin de permettre la construction de la fondation avant la période hivernale. Toutefois, selon de récentes discussions, il est discuté de prolonger l’échéancier du projet de plus de 4-8 semaines. La cible de décembre 2022 est toujours visée pour accueillir les premiers résidents.

Voir la progression en temps réel de la construction

Projet de CHSLD à Maniwaki inspiré du concept de MDA

L’aménagement de cette nouvelle installation de 100 lits, dont 12 lits pour des besoins en ressources alternatives (incluant 4 chambres bariatriques), en remplacement du CHSLD Père-Guinard, sera construit sur le terrain de l’hôpital de Maniwaki.

Soucieux de respecter la vitalité économique de la région, les professionnels et les architectes évaluent la faisabilité et la pertinence d’inclure le bois dans la construction de cette MDA/MA. La date visée de prise de possession est au printemps 2024.

Dans les dernières semaines, des rencontres se sont déroulées entre les communautés autochtones de la Vallée-de-la-Gatineau pour évaluer leurs besoins respectifs. Il est anticipé d’aménager au moins une maisonnée de 13 lits pour cette communauté en y déployant des espaces adaptés à leurs us et coutumes. D’autres rencontres avec les Conseils de bande sont planifiées.

Projet de MDA-MA dans le secteur Est de Gatineau (Masson)

Cette installation répondra à un besoin de 60 lits pour les personnes aînées et 12 lits pour les besoins d’adultes ayant des besoins spéciaux et de l’hébergement permanent.

Les ingénieurs et les architectes s’activent actuellement sur le projet en y précisant le type de construction à privilégier sur ce terrain, compte tenu de la proximité de la rivière des Outaouais. L’échéancier de ce projet est planifié pour décembre 2023.